Visiteurs: 134042
Aujourd'hui: 9
 
Rss Les Neuweiher

Sommaire:

 
Caractéristiques :

Magnifique parcours de difficulté moyenne
Distance : environ 11 Km
Temps de marche : environ 2h45'
Dénivelé : 250 mètres
Bonnes chaussures conseillées, le parcours étant très rocailleux


Dans les Vosges la douceur ne devient jamais mollesse, elle garde toujours une vigueur tonique. A l'inverse, derrière leur apparente dureté, elles réservent bien des tendresses cachées. Le scintillement de l’eau, les reflets de
la lune et des étoiles dans ces lieux qui étaient très peu fréquentés, ont alimenté les élucubrations
des conteurs et donné naissance à des histoires qu’on se racontait le soir auprès du feu, comme les
légendes tellement belles et tristes de la Dame Blanche dans son char de cristal, du Pâtre Seppala
qui aimait Marie, la fille du fermier, et de l’enfant qui courut après une étoile. Tous tombèrent
dans le Sternsee dominé par le Seehorn et reposent au fond du lac. Je vous les raconte ci-dessous.


1999 - Léon NATTER



Descriptif de l'itinéraire :



Départ au parking du vallon d’Ermensbach, alt. 540m. Nous mettons 16’ pour remonter la route du hameau. A notre droite, la chapelle « Notre Dame du Perpétuel Secours « de 1840. Au carrefour du haut nous entrons dans la rue des Neuweiher, chevalet jaune, et suivons le Neuweiherbach. 200m à gauche, une fontaine et une passerelle du sentier menant au Gresson pardessus le ruisseau. Encore 300m et c’est la fin du macadam. Nous entamons la montée aux Neuweiher sur une ancienne trace de chemin dénommé « chemin des pierres ». Il est effectivement empierré de rochers, plaques et galets.
Etroit et encastré dans une hêtraie- sapinière dense, il est bordé à gauche, sur tout son parcours, d’un mur de pierres sèches. Il fut aménagé par Joseph Vogt au siècle dernier pour la recherche minière.

Nous aurons marché une demi-heure. La montée s’accentue. Un petit ruisseau descend de la montagne pour se jeter à notre gauche dans le Neuweiherbach dont nous percevons à nouveau son murmure. Après environ 4km depuis le départ, le chemin devient sentier sur une centaine de mètres. Un panneau à notre droite indique la direction des lacs. Le chemin très rocailleux refait surface et il faudra redoubler de prudence dans notre marche. Encore un petit ruisseau à notre droite, un rocher lisse et strié par le glacier à gauche et 5’ plus loin le murmure du Neuweiherbach en contrebas devient plus intense. Les lieux deviennent plus sauvages. La première barre rocheuse pardessus laquelle saute le ruisseau en petites cascades se précise. Les lacs ne sont plus loin. Le chemin, de plus en plus mauvais, rejoint 100m devant nous le sentier disque bleu qui monte aux lacs depuis la Rue des Mines. Nous le prendrons pour la descente. Devant nous se dresse une falaise droit comme un mur. Nous continuons à gauche pardessus un petit pont en béton. Le sentier est étroit et très rocheux. A notre gauche, une roche lisse et strié par le glacier retient notre attention. Puis le sentier devient agréable, mais seulement sur une trentaine de mètres. Nous enjambons le Neuweiherbach sur une passerelle métallique munie d’une rampe et atteignons le petit Neuweiher. Nous le longerons sur un sentier tourmenté, sauvage, tordu et rocheux, avec des racines superficielles, dans une forêt de feuillus et de résineux. Faudra avancer avec prudence pour éviter entorses et autres pépins. Encore 7’ et nous sommes sur la digue du Grand-Neuweiher après avoir franchi la deuxième barre rocheuse et marché 1h20mn avec environ 5,4km. Un portique d’information placé sur la digue nous donne toutes les
explications sur les caractéristiques du site.

L’auberge-refuge du CV situé sur une presqu’il rocheuse est atteinte en 5’. Des bancs et des tables installés sur une terrasse nous invitent à un repos bien mérité .Nous nous arrêtons quelque temps dans cette oasis de tranquillité qui nous fait rêver et nous incite à méditer sur les mystères qui entourent ces lieux. Nous pourrons nous désaltérer au refuge ou flâner au bord de l’eau. Aux amateurs de grimpette, je fais remarquer qu’il y a maintenant, depuis fort peu, possibilité de faire le tour du lac, anneau rouge, en une petite heure au départ de la digue, direction Sternsee. Il permet de découvrir le site des Neuweiher sous plusieurs angles avec de magnifiques vues panoramiques. Si la météo est bonne, une rallonge peut être envisagée. Les premières 20mn seront un peu dures ; ensuite ce sera plus facile.

Pour le retour, nous nous engageons dans le sentier de montée, mais seulement jusqu’à la jonction avec le chemin des pierres puisque nous restons sur notre sentier balisé disque bleu. La descente continue droit devant dans le Riesenwald. D’abord une petite butte avec à notre gauche une paroi rocheuse verticale. Bien que le sentier devient plus accueillant, il nous faudra garder l’oeil ouvert pour ne pas trébucher sur les roches qui émergent tout au long du parcours.

Après avoir cahoté pendant 10mn depuis le Chemin des Pierres et parcouru env. 2km depuis le départ, nous passons un ruisseau descendant à gauche du Hinter Wald, sur une passerelle métallique munie d’une rampe, mise en place par le CVW le 01.11.1996. L’ancien pont en rondins qui a rendu l’âme gît dans le ruisseau. Encore 12mn et nous traversons une forêt coupée à blanc. La vue largement dégagée nous fait découvrir à notre droite la ferme-auberge du Moyen-Gresson. Nous avons hâte de marcher sur le sol dénudé et pierreux pour retrouver 5mn plus loin la belle forêt du Riesenwald et, très vite, le chemin forestier qui descend à notre gauche du Hinter Wald du Gustiberg de la Moyenne Bers.

Après 12mn de descente du chemin forestier nous entrons à notre droite dans un beau sentier qui nous sort de la forêt après 5mn, à hauteur des premières maisons d’Ermensbach. Nous remarquons surtout une belle propriété avec piscine et le Gîte Rural du Margueritahof avec la curieuse inscription sur le pignon : Dieses Haus ist mein und doch nicht mein, ich bin nur Gast auf Erde. Der nach mir kommt, es ist auch sein, auch er kann Gast nur werden. Encore un quart d’heure de route et nous sommes de retour au parking après avoir marché, tour du lac non compris, environ 5km depuis le Grand-Neuweiher et 11km au total.

 
 
 1  2  3  4  5 
Page suivante »
Présentation 
 
 
1 Note
Ecrit par: Webmaster Le: 21/11/10