Visiteurs: 228859
Aujourd'hui: 3
 
Rss Les Neuweiher

Sommaire:

 

Présentation



Présentation :



Caractéristiques :

Vue sur les 2 lacs des Neuweiher


Les Neuweiher sont deux lacs artificiels très pittoresques nichés au fond de la vallée de la Doller, au coeur des Vosges du Sud dans le massif du Ballon d’Alsace-Rossberg, en dessous des chaumes de la Haute Bers. Cette région, difficilement accessible et sauvage, n’est guère troublée que par des randonneurs qui ne s’y rendent qu’à pieds.

Ils comprennent le Grand-Neuweiher à 826m d’altitude avec 4ha5O, d’une profondeur de 12,40m derrière une digue de 80m et d’une capacité de 400 000m3, et le Petit-Neuweiher en contrebas à 821m d’altitude avec 1ha, d’une profondeur de 4,50m derrière une digue de 50m et d’une capacité de 40 000m3.

Les Neuweiher occupent des dépressions à l’amont de deux barres rocheuses qui sont des verrous glaciaires sur lesquels l’homme a aménagé au 16e siècle des barrages de retenue pour relever le niveau des eaux en vue de l’alimentation des forges, puis des usines textiles installées dans la vallée, jusqu’en 1960.

LE GRAND-NEUWEIHER avec ses criques découpées dans un cirque farouche de bois sombres, de rochers disséminés au hasard de blocs erratiques et d’éboulis, est un havre de paix. Nous nous laisserons investir par le charme de cette oasis. S’il fait beau, nous pourrons nous reposer sur la terrasse du refuge du CV de Masevaux et nous désaltérer, tout en contemplant les eaux noires et veloutées du lac que caressera le soleil matinal. Vous pouvez aussi vous imaginer l’ambiance qui à dû régner aux abords du lac lors de joyeuses fêtes nautiques que le CVM organisa en août 1928 et dans les années qui suivirent. De nombreux stands et buffets étaient alors montés sur la terrasse et la digue.

En face, dans le flanc abrupt et décharné du Joppelberg, monte le sentier très raide qui débouche sur la chaume de la Moyenne Bers pour rejoindre en 1h15' le Sternsee par le Krappenfels et qui fait également la jonction avec celui qui fait le tour du lac. Le Sternsee (traduction littérale : Lac des Etoiles) se nommait jadis Darensee et porte aujourd’hui improprement le nom de Lac des Perches, appellation due à une erreur commise par le cartographe qui traduisit par « Lac des Perches » le terme local de « Lac des Bers ».

Le PETIT-NEUWEIHER, quatre fois moins grand que celui supérieur, est bien plus mystérieux et secret que le Grand-Neuweiher et complètement isolé par la forêt. C’est un ermite de la montagne. Il se dissimule derrière une longue croupe de rochers gris clair émergeant des buissons et des arbres qui se termine assez sournoisement par une série de ressauts, de glacis et de falaises pour finir au bord du torrent qui cascade et bouillonne avec entrain après son échappé du lac. Il préserve son intimité par des berges d’accès malaisé. Mais, dans sa solitude, c’est un merveilleux magicien de couleurs avec des coloris variés et sans cesse renouvelés de noirs, de verts d’ocres et de mauves.

Les cuvettes des Neuweiher et du Sternsee sont dominées par les chaumes de la Bers situées à une altitude entre 800 et 1250m, comprenant la Basse Bers, la Moyenne Bers et la Haute Bers. Les chaumes voisines sont celles du Gazon Rouge et du Gazon Vert au nord et du Gresson (Kratzen) au sud qui comprend le Gresson-Bas, le Gresson-Moyen et le Gresson-Haut. Les fermes du Haut, sinistrées par le feu, n’ont plus été reconstruites. Quand aux autres, celles difficilement accessibles, ont été abandonnées. Sont encore exploitées : la ferme-auberge du Moyen-Gressonet et la ferme du Bas-Gresson.

 
 1  2  3  4  5 
Page suivante »
Historique 
 
 
1 Note
Ecrit par: Webmaster Le: 21/11/10